Accueil
/
Edition 2012
/
Les spectacles
/
Mizel Théret

Mizel Théret

Mizel Théret / Je me souviens / Oroitzen Naiz

Le Toboggan - Décines

Je me souviens / Oroitzen Naiz

Dans Je me souviens / Oroitzen Naiz, Mizel Théret réunit trois héros de la culture basque. Ensemble, ils mettent en jeu leur mémoire, mais surtout inventent une chorégraphie d’aujourd’hui.

Plus qu’un revival, un projet qu’ils partagent main dans la main. En costumes noirs et en chemises blanches, trois hommes classieux entrent en scène. Non pas pour une marche funèbre mais pour un tour de danse mis en scène par Mizel Théret qui convainc par l’élégance sobre de son écriture. Ces trois danseurs et chorégraphes sont nés entre 1921 et 1936, ont connu la dictature franquiste, se sont battus pour la culture basque et ont voyagé dans le monde entier comme danseurs, directeurs artistiques de compagnies ou chefs de choeurs. Des vies bien remplies par la danse basque “qui mérite qu’on s’occupe d’elle” disent-ils en choeur. Aujourd’hui encore, Filipe Oyhamburu, Koldo Zabala et Jean Nesprias détiennent cette vitalité à toute épreuve, au point de s’adonner régulièrement à la natation et à la danse. Philosophes, ils savent que la mort, évoquée oralement en français, en basque ou en castillan, les guette. Soit une excellente raison pour continuer à danser leur vie dans ce spectacle très tendre, drôle et d’une force incroyable où chaque geste est à sa place. Une gestuelle minimaliste, un peu de lenteur et beaucoup de douceur parachèvent ce sommet de poésie, façonné par Mizel Théret, lui-même admiratif de ses interprètes, légendes de la culture basque.

 

3 questions à Mizel Théret

chorégraphe Mizel Théret

Quel est votre premier souvenir de danse ?

Un bal sur la place de mon village (Hasparren au Pays Basque), et des couples qui dansent un paso doble, une valse, un fandango… Je devais avoir 5 ou 6 ans.

Un geste tabou sur scène ?

Dans l’absolu il n’y a pour moi aucun geste tabou ou interdit sur scène à partir du moment où ça part d’une démarche de création artistique, consciente, assumée et exigeante.

Quel danseur(se) auriez-vous aimé être ?

J’aurais aimé être le danseur que je ne serai jamais.


Le Toboggan - Décines
Dates et horaires

Dim. 30 Sept.t | 15:00

- Durée : 1h20

Tarif

Plein tarif20 €

Tarif réduit17 €


ABONNEMENT :

Catégorie C



Pièce pour 3 danseurs - Création 2011

Direction artistique : Mizel Théret
Interprétation : Filipe Oyhamburu, Jean Nesprias, Koldo Zabala — Mise en espace : Mizel Théret—
Musiques : Anjel Illarramendi (extraits 7e symphonie), Polyphonies basques contemporaines
(Javier Bello-Portu, Javier Busto) Mikel Laboa, Iñaki Salvador, Pello Ramirez, Arvo Pârt — Lumières : Frédéric Bears

Coproduction : CCN d’Aquitaine en Pyrénées-Atlantiques Malandain Ballet Biarritz, Institut
Culturel Basque , Ballet - Centre Chorégraphique Transfrontalier Biarritz / San Sebastián —
Accueil : Le Toboggan, Biennale de la Danse