L'A.

Rachid Ouramdane / Sfumato - Création

Le Toboggan - Décines

Sfumato - Création

Rachid Ouramdane travaille la notion de disparition et de trouble en s'appuyant sur les témoignages de réfugiés climatiques. Un édifiant documentaire fiction dansé par six interprètes aux techniques singulières.

En 2009, Des témoins ordinaires haussait le ton autour de témoignages de victimes d’actes de barbarie et de torture. En 2008, le chorégraphe explorait en ex-Indochine ses propres origines dans Loin… Aujourd'hui, il propose une traduction chorégraphique du sort des "éco-réfugiés" – impuissantes victimes des cataclysmes climatiques, confrontés à la disparition de leurs territoires. Comment la danse peut-elle faire résonner cette actualité, comment se reconstruit-on après un exil ? Voici l’obsession artistique de Rachid Ouramdane et c’est bien la question du déracinement qui revient dans cette création. Il invente une nouvelle forme de narration entre fiction, témoignages et virtuosité du corps avec contorsionnistes et derviches tourneurs, tap dancers et danseurs hip-hop, avec la collaboration de l’écrivain Sonia Chiambretto – qui enrichit son travail de « ré-écriture » du réel. L’oeuvre de Rachid Ouramdane s’ouvre à une véritable dimension universelle.

3 questions à Rachid Ouramdane

chorégraphe Rachid Ouramdane

Quel est votre premier souvenir de danse ?

Ma grande soeur qui m’apprend à danser Grease, avec Travolta sur une vieille téloche à la maison.

Un geste tabou sur scène ?

Afficher – ce n’est pas de l’ordre du geste – une pensée fasciste. C’est la seule chose !

Quel danseur(se) auriez-vous aimé être ?

Au niveau du mouvement : David Elsewhere, un danseur extraordinaire de popping qui peut embrasser des registres qui me font fantasmer. Le second, c’est au niveau de l’écriture : Kazuo Ohno qui a pu construire autant de résonances poétiques dans l’imaginaire du spectateur.


Fabrique(s) du regard
Rencontre avec les artistes- Rachid Ouramdane

Rencontre avec les artistes : à l’issue de la représentation le jeu 20.

Le Toboggan
14 av. Jean Macé
69150 Décines


Résidence ouverte - Rachid Ouramdane

Résidence ouverte Rachid Ouramdane, lun 17.
Un arrêt sur la création durant lequel l’équipe artistique présente un extrait du travail en cours et échange ensuite avec le public.
Gratuit, ouvert à tous, sur réservation au 04 27 46 65 66

Le Toboggan
14 av. Jean Macé
69150 Décines

 


Pour aller plus loin

Un thema sur le hip hop et ses influences


Le Toboggan - Décines
Dates et horaires

Mer. 19 Sept.t | 21:30

Jeu. 20 Sept.t | 21:30

- Durée : 1h15

Tarifs

Plein Tarif20 €

Tarif réduit 17 €


ABONNEMENT :

Catégorie B


Parcours Récit
Dans l'abonnement Maison de la Danse

Pièce pour 6 danseurs - Création 2012

Direction artistique et chorégraphie : Rachid Ouramdane 

Création costumes : La Bourette — Texte : Sonia Chiambretto — Régie générale et construction des décors : Sylvain Giraudeau — Lumières : Stéphane Graillot — Dispositif vidéo : Jacques Hoepffner — Musique : Jean-Baptiste Julien —
Réalisation des interviews vidéos : Aldo Lee — Assistante de création : Erell Melscoët

Production : L’A. est subventionnée par le Ministère de la Culture et de la Communication/DRAC Île-de-France au titre de l’aide à la compagnie, par la Région Île-de-France au titre de la permanence artistique et culturelle et par l'Institut Français pour ses projets à l’étranger. Rachid Ouramdane est artiste associé au Théâtre de la Ville de Paris et à Bonlieu, Scène nationale Annecy — Coproduction : Bonlieu Scène nationale Annecy, théâtre de la ville/Paris, Biennale de la danse de Lyon Le quai/Angers, kaaitheater/Bruxelles, CCN de tours, King’s Fountain, avec l’aide de la MC2/Grenoble, du Musée de la danse/CCN de Rennes et de Bretagne, du Théâtre National de Bretagne et du CNDC Angers pour l’accueil en résidence — Avec le soutien de l’association Beaumarchais – SACD au titre de l’aide à l’écriture et de l’Institut français de Chine — Accueil : Le Toboggan, Biennale de la danse