Accueil
/
Edition 2012
/
Les spectacles
/
Cie Le Guetteur

Cie Le Guetteur

Luc Petton / La confidence des oiseaux

Théâtre de Vénissieux

La confidence des oiseaux

Avec La confidence des oiseaux, fantastique rencontre entre quatre danseurs et trente oiseaux, Luc Petton met en place un autre rapport à la danse dans la relation à l’animal.

Si Merce Cunningham dessinait des oiseaux tous les matins, Luc Petton les invite « en live » sur le plateau. D’un long travail d’apprivoisement résulte une alchimie poétique, entre l’homme et la nature, entre quatre danseurs et trente oiseaux, avec l’aide complice d’oiseleurs. Des geais, des étourneaux, des pies, des corneilles voltigent et fusionnent avec les interprètes, fardés de couleurs ocres, au plus près des essences naturelles. Avec de pareils héros scéniques, chaque représentation promet l’unicité, le spectaculaire et surtout l’ébahissement. La confidence des oiseaux ressemble à une ode à la liberté et à la beauté du mouvement, qu’il soit interprété par des danseurs ou par des oiseaux. Luc Petton accomplit un geste fort, autant artistiquement que politiquement, l’homme n’étant pas pour une fois au cœur de la création. En effet, c’est bien à partir de ses échanges avec la nature qu’il trouve sa place. Le chorégraphe, champion de karaté et ornithologue, s’est largement inspiré des travaux du Prix Nobel Konrad Lorenz. Récemment, il a confirmé avec Swan son talent à composer des envolées dansées tout simplement prodigieuses de beauté.

3 questions à Luc Petton

chorégraphe Luc Petton

Quel est votre premier souvenir de danse ?

Min Tanaka aux Bains Douches à Paris. C’était une espèce de non-spectacle puisqu’il n’y avait pas de scène. Il y avait un batteur américain extraordinaire, et tout d’un coup, j’ai eu une décharge électrique, tout le long de ma colonne vertébrale, j’étais littéralement pétrifié : Min Tanaka arrivait, nu, les yeux fermés. Et bien avant de le voir, j’avais senti dans ma colonne vertébrale, sa présence.

Un geste tabou sur scène ?

C’est d’aller dans le sens de la mort. Alors que la danse, comme le poétique, doit rester définitivement du côté de la vie.

Quel danseur(se) auriez-vous aimé être ?

Baryshnikov. Quand je vois d’où il vient, ses qualités humaines, la variété de ses talents, aussi bien théâtraux que cinématographiques. C’est pour moi la quintessence de l’artiste chorégraphique de notre siècle.


Fabrique(s) du regard
Rencontre avec les artistes - Luc Petton

Rencontre avec les artistes : à l'issue du spectacle le jeu 20

Théâtre de Venissieux
8 boulevard Laurent Guérin
69200 Vénissieux


Pour aller plus loin

Pour plus d’information et pour vous permettre d’amorcer un travail en classe en lien avec l’univers du spectacle, nous vous invitons à découvrir le dossier documentaire et artistique du spectacle.


Théâtre de Vénissieux
Dates et horaires

Mer. 19 Sept.t | 20:30

Jeu. 20 Sept.t | 20:30

Ven. 21 Sept.t | 20:30

- Durée : 1h

Tarif

Plein tarif25€

Tarif réduit22€


ABONNEMENT :

Catégorie C



Pièce pour 4 danseurs et 30 oiseaux - Création 2008

Direction artistique, concept et chorégraphie : Luc Petton
Collaboration artistique : Marilén Iglésias Breuker — Danseurs : Aurore Castan Ain, Mélisande Carré Angeli, Marie-Laure Agrapart, Tuomas Lahti — Musique : Xavier Rosselle — Scénographie : Jean Paul Céalis — Création costumes : Raul Pajaro Gomez — Création lumières : Sylvie Vautrin — Oiseleur capacitaire : Tristan Plot — Oiseleur : Julien Durdilly ou François Coquet — Oiseaux : calopsittes, corneille, geais, étourneaux, perruches de pennant et pies — Régisseur plateau : Bruno Bernabé — Chargé de Production : Jean-Marie Dumont

Coproduction : Théâtre des Hivernales – Avignon, La Faïencerie – Théâtre de Creil, avec l’aide à la résidence de création au 3bisf, lieu d’Arts contemporains à Aix-en-Provence et avec le soutien de l’ADAMI — Avec le soutien de : La Compagnie Le Guetteur est conventionnée par le Ministère de la Culture/DRAC Picardie et subventionnée par la Région Picardie, le Département de l’Aisne/ADAMA et la Ville de Soissons — Accueil : Théâtre de Vénissieux, Biennale de la danse